RogueArt

How dare we spend so much valuable energy answering such questions as "What is Jazz?".

WILLIAM PARKER , SOUND JOURNALSOUND JOURNAL

JUST LISTEN!

Front cover of the album SWIMMING IN A GALAXY OF GOODWILL AND SORROW
Single CD
15,00 €

STEVE SWELL'S FIRE INTO MUSIC

SWIMMING IN A GALAXY OF GOODWILL AND SORROW

Hamid Drake
Jemeel Moondoc
William Parker
Steve Swell

“The melodies capture the imagination with a complex beauty that hooks into the inner being of soulfulness”


Steve Swell: trombone
Jemeel Moondoc: alto saxophone
William Parker: double bass
Hamid Drake: drums


Manhattan Dreamweavers (10.01 ) Play For Grachan (10.51)
Blu Coo (10.48)
Swimming in a Galaxy of Goodwill and Sorrow (17)
For Arthur Williams (15.02)
Planet Hopping on a Thursday Afternoon (8.42)

Enregistré le 15 juin 2006 par Scott Young au Leon Lee Dorsey Studio (New York, Ny, Etats Unis)
Mixage : Scott Young
Mastering : Jean-Pierre Bouquet
Note de pochette : Steven Loewy
Photographies : Jacques Bisceglia/Vues sur scènes
Producteur exécutif : Michel Dorbon

Il s'agit d'un album à chérir, car il intègre les styles du swing au free jazz post-moderne; parce que le jeu de Steve Swell et des autres membres du quartet est proche de la perfection; et parce que la musique capturent l'imagination grâce à une beauté complexe qui vous accroche jusqu'à l'intérieur de l'âme. Il englobe un ensemble d'éléments qui se rapproche autant que possible de la transcendance  à laquelle aspire souvent le grand art. Bien peu de trombonistes peuvent arriver à ce niveau de fusion de techniques et d'émotions, avec des influences aussi diverses que celles de Jack Teagarden, Grachan Moncur III, ou encore Roswell Rudd. Cette performance totale est l'une des plus impressionnants parmi celles gravées sur disque par un tromboniste, quelqu’en soit l'époque…
…Et les autres musiciens du quartet sont du même niveau du saxophoniste alto Jemeel Moondoc inattaquable au sommet de son jeu de son jeu, sa musique originale s'articule en une structure qui rappelle Georges Braque; le batteur Hamid Drake et le contrebassiste William Parker inégalable rythmique.
Steven Loewy, extrait des notes de pochette

Gallery